MX TEAM ACTION RACING

t-xtrem

Le motocross et l'endurocross

Le moto cross (En découvrir plus) est un sport mécanique dont le but est de parcourir le plus rapidement possible un circuit tout terrain et accidenté. Ce dernier, en terre ou sable, est tracé sur des surfaces molles qui permettent aux véhicules une meilleure accroche et qui offrent une grande modularité pour la physionomie des courses. Le parcours est jonché d’obstacles comme des sauts, des tables, des camel jump, des whoops…. Originaire de Grande-Bretagne, ce sport s’est ensuite rapidement répandu à l'international.

Les motos de cross, non homologuées, sont conçues pour résister aux chocs et supporter les terrains difficiles. Elles sont équipées de suspensions très performantes et la puissance de leur moteur, bien que variant suivant les catégories de courses, doit permettre une grande accélération avant les sauts. Les pneumatiques sont munies de crampons pour une meilleure adhérence à la piste. Ce sont des véhicules très équilibrés et légers, débarrassés de leurs accessoires inutiles tels que les phares, clignotants, etc.

Les disciplines

Le motocross de base a donné naissance à une série de disciplines parallèles qui s’éloignent plus ou moins de la discipline de départ. On retrouve ainsi une déclinaison freestyle du motocross, dont l’objectif est d’enchaîner des figures aériennes spectaculaires. Un peu plus éloigné, on retrouve par exemple, le supercross, le trial, le speedway et l’enduro, qui mélange le motocross traditionnel et l’endurance tout-terrain. A chaque fois, les motos utilisées sont préparées de manières à s’adapter aux contraintes inhérentes à chaque spécialité.

L'endurocross

En endurocross, les pilotes évoluent sur des circuits au dénivelé variable, parsemés d’obstacles (roches, racines…) dont la nature peut varier du sable à la boue, en passant par des sections rapides de motocross avec des sauts. Selon les catégories, les pilotes affrontent des parcours allant de 8 à 12 km sur une durée qui varie de 30mn à 2 heures et demie. L'épreuve doit se réaliser dans un temps imparti, et alterne des passages appelés « liaisons » qui sont des chemins ouverts à la circulation, et des parties appelées « spéciales » qui sont des secteurs chronométrés. Les épreuves se déroulent généralement sur plusieurs jours, le vainqueur étant le pilote cumulant le moins de temps final.

Avec un terrain qui change continuellement, l' endurocross représente un défi physique et mental pour les pilotes mais aussi un défi mécanique pour leur moto.

Le pilote d’enduro doit posséder un permis de conduire, une assurance et, sur les « liaisons », respecter le code de la route. Il doit également respecter certaines règles, sous peine de pénalités horaires ou d'exclusion :

  • interdiction de changer de moteur, de roues et d'échappement
  • selon les épreuves, obligation d'effectuer leur mécanique eux-mêmes.

On appelle également « enduros » les motos destinées à la pratique de cette discipline. Elles sont homologuées et immatriculées et disposent de tous les équipements, comme l'éclairage, qui les autorisent à rouler sur les routes. Les suspensions sont en général plus souples qu'en cross. Le moteur est également plus souple et moins puissant, avec une boîte de vitesses étagée différemment, avec un premier rapport court pour le franchissement, et un dernier long pour la vitesse de pointe.

Les épreuves phares en endurocross sont :

  • le championnat du Monde, « Enduro World Championship ».
  • les International Six Days of Enduro - appelé « Les 6 Jours »

Le freestyle moto-cross

Avec le freestyle moto-cross, il ne s’agit plus d’une course de vitesse. Le pilote effectue des figures pendant des sauts, chacune d’entre elles étant notée par un jury. Les motos utilisées sont les mêmes que pour le moto-cross classique. Cette discipline créée au début des années 2000 est également appelée FMX. Une des figures emblématiques du freestyle moto-cross est Travis Patrana. Champion du monde à l’âge de 14 ans, Patrana cumule 17 médailles remportées au X-Games, 5 médailles d’or au Gravity Games mais aussi plus de 60 fractures ! Un autre grand nom du FMX est Tom Pagès. Né en 1985, le pilote fait évoluer le freestyle moto-cross en inventant de nouvelles figures et en innovant sans cesse. Tom Pagès a remporté 4 fois d’affilée le X-Fighters de Madrid.



Information

MX TEAM ACTION RACING